Quel est donc mon désir profond, de quoi ai-je vraiment soif ? Quelle place Dieu tient-il dans cette quête ? Notre vie est une démarche pèlerine dont l'aboutissement définitif déborde l'horizon du temps et ouvre sur l'éternité. L'espérance de ce dénouement que nous fêterons à Pâques transforme notre rapport au temps et au désir de vie et d'accomplissement qui l'anime. Sans doute, pour identifier ce désir, est-il bon de se faire éclairer dans un compagnonnage par un ami sage et/ou un groupe de partage, pour ne pas le confondre avec une envie ou un besoin passagers. Nommer mon désir, c'est à la fois découvrir mon identité unique en Dieu et accueillir ma vocation. C'est une grâce à demander en même temps qu'un chemin pascal à prendre. Car ce chemin singulier ne nous épargne jamais la traversée de la mort que présuppose l'authentique joie de la renaissance. Le Christ nous a déjà précédés sur ce chemin d'accomplissement de soi comme être de désir.

P. Serge Gougbèmon, ss.cc
ACP n°33, mars 2015, p. 5.

Lire l'article complet

 

Actualités

Au Coeur de Picpus (ACP)

> Lisez le dernier numéro

Concerts Gospel Pic'Pulse

> Les 28 et 29 mai 2015 à 20 h 30 

> Achetez vos préventes à 12€ du 16 avril au 10 mai

 

> Soutien de la Fondation Notre Dame : témoignages
Logo-FND-web





Le Triduum Pascal avec Réseau Picpus

> Témoignages

Projet solidaire au Bénin avec le Centre Damien

> Soutenir l'équipe 2015